Actualites

    19.04.2016

    DEGETEL : lauréat d’un projet de télémédecine


    retinoptic

    DEGETEL s’associe pour la 3ème fois à l’AP-HP pour lancer un nouveau projet de télémédecine en ophtalmologie s’appuyant sur son expertise digitale et sa plateforme d’objets connectés 

    Degetel renforce son pôle e-santé en étant lauréat d’un nouveau programme public de R&D en télémédecine dans les dispositifs médicaux optiques en s’associant à l’Assistance Publique / Hôpitaux de Paris (AP-HP) : RetinOpTIC, un projet de 4,1 MM€ aidé à hauteur de 1,8 MM€

    La rétinopathie diabétique est la principale cause de malvoyance parmi la population en âge de travailler dans les pays développés. C’est aussi une des causes les plus importantes de cécité dans les pays en développement où la progression du diabète est fulgurante (5% de la population, un taux en croissance continue, 347 millions de personnes dans le monde selon l’OMS dont 4 millions en France).  Par ailleurs, la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) concerne 12 % de la population entre 65 ans et 75 ans dans  tous les pays.

    En réponse à ces préoccupations, le projet RetinOpTIC vise à concevoir un système complet, certifiable en tant que dispositif médical.  Il forme un dispositif médical innovant, à faible coût, basé sur des nouveaux algorithmes de traitement d’images exécutables dans des serveurs pour pouvoir faire face aux besoins de dépistage massif de la rétinopathie diabétique et de la DMLA ainsi qu’à l’insuffisance du nombre d’ophtalmologues pour répondre aux besoins.

    Outre son rôle de chef de file du consortium et d’intégrateur de contributions techniques tierces au sein des systèmes complexes, DEGETEL valorisera sa plateforme d’objets connectés (IoT) permettant d’apporter aux cliniciens des informations annexes les aidant à affiner leur diagnostic. « Le marché de l’IoT médical est en plein essor, il est important que les données issues de ces dispositifs soient complètement exploitables par les professionnels de santé », indique Denis KLENKLE-LALLEMAND, Président du Directoire de DEGETEL.

    Cette plateforme aura, ainsi, la tâche de récupérer des données brutes issues de tous les dispositifs médicaux tiers ou de toutes les bases de données externes d’intérêt, par des moyens de communication conformes aux standards utilisés, puis de « reformater les données dans des formats pivots susceptibles d’être ingérés par la plateforme de services et d’intégration du projet », selon notre interlocuteur.

    Ce projet, labellisé par les pôles de compétitivité Systematic et Medicen, était retenu dans le cadre du 19ème appel à projets du Fonds Unique Interministériel (FUI). Partiellement financé par l’Etat français (via BPI France) à hauteur de 1,8 MM€ pour un investissement de 4,1 MM€, il s’étalera sur trois ans, de 2016 à 2018.  Il associe, outre l’AP-HP et DEGETEL, les partenaires suivants : EvoluCare, Effilux, Armines, ADCIS, l’IOGS et Telecom Bretagne.

    Le projet RetinOpTIC est le 3ème projet collaboratif de télémédecine ayant reçu la double labellisation par les pôles de compétitivité Systematic et Medicen et dans lequel DEGETEL est associé avec l’AP-HP. Dans ces 3 projets, cette dernière valorise son expertise en Santé, tandis que DEGETEL apporte son savoir-faire dans le domaine digital et des objets connectés et son expérience de chef de file d’un consortium de recherche.

    Le premier projet, MelanOpTIC, d’un montant de 5,3 MM€, ambitionnait d’élaborer des solutions pour le dépistage précoce des cancers cutanés utilisant des terminaux portables (smartphones ou tablettes) et des solutions d’aide au diagnostic des cancers cutanés. Partiellement financé par le Ministère de l’Economie et des Finances (via BPI France) à hauteur de 1,9 MM€, ce projet s’est étalé sur 2013-2015 et a été réalisé notamment avec des laboratoires de recherche (de l’Ecole des Mines de Paris, de l’Institut d’Optique et de l’Université de Versailles) et avec l’éditeur logiciel Neosesame.

    Enfin, le deuxième projet, Dermadom, d’un montant de 3,6 MM€, vise à permettre le développement jusqu’au stade pré-commercial d’une plateforme innovante de télé-dermatologie reposant sur l’utilisation de terminaux mobiles pour permettre un accès aisé aux malades en tous lieux (domicile, établissement d’hébergements pour personnes  âgées dépendantes – en abrégé EHPAD -, les Soins de Suite et de Réadaptation – SSR -, hôpital, etc.). Dermadom s’étale sur plusieurs années (2014-2016) et bénéficie du soutien financier de la Caisse des Dépôts et Consignations à hauteur de 1,4 MM€.  Ce projet collaboratif, lancé sur les thématiques de la télémédecine et du maintien à domicile, s’est appuyé pour sa part sur le laboratoire de recherche de l’Ecole des Mines de Paris (Armines) et sur l’éditeur logiciel Neosesame.



    • Evénement

    06.01.2015

    Salon des objets connectés de Saint-Quentin


    Le 25 novembre dernier se tenait à Saint-Quentin le salon de l’An 1 de la  Robonumérique.

    Ce salon qui a pris place au Palais de Fervaques a permis à de nombreuses sociétés de présenter à des professionnels leurs innovations en terme de robotique mais aussi de ville connectée. Des sociétés leaders dans leurs domaines telles qu’Aldebaran, Fanuc, Sales Force ou encore Honda étaient présentes.

    Avec un stand central de 25 m2 Degetel était présent à ce salon pour présenter son offre innovante Smart City portée par ses filiales everSaaS et Neosesame. 

    La ville d’aujourd’hui et de demain est une ville intelligente, connectée et capable d’optimiser l’information, ses flux et son énergie. Avec notre offre IoT for Smart City nous proposons de rentrer dès à présent dans la ville connectée. Nous proposons un accompagnement sur l’ensemble du cycle projets : Design, Build et Run.

    A travers des démonstrateurs performants et des vidéos interactives nous avons présenté cette offre aux nombreux clients et visiteurs ainsi qu’à Xavier Bertrand, député-maire de la ville de Saint-Quentin de passage sur notre stand. 

     

    eversaas

    neosesame

     



    Revenir en haut